Groupe Atomic Kitten

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Groupe Atomic Kitten

Message par MAGALIE le Mer 6 Juil - 19:57





Jenny Frost, Jenny McLarnon et Natasha Hamilon 
du groupe Atomic Kitten







Natasha Hamilton 


L'ancienne chanteuse star du groupe Atomic Kitten a reconnu être passée sous le bistouri.
Quatre ans après avoir farouchement réfuté les rumeurs qui voulaient qu'elle ait succombé aux sirènes de la chirurgie esthétique, Natasha Hamilton a enfin reconnu être passé sous le scalpel d'un chirurgien plasticien, à plusieurs reprises. L'ex-chanteuse star du groupe Atomic Kitten a avoué lors d'une récente interview pour le magazine Closer avoir succombé à l'appel du bistouri, après avoir longtemps prétendu le contraire à l'instar de la jeune Kylie Jenner qui a elle aussi mis plusieurs mois avant de reconnaître avoir eu recours à des injections.


Sans surprise, la jolie rousse de 33 ans a expliqué avoir sauté le pas pour tenter de se sentir en meilleure adéquation avec son image corporelle. "J'ai eu recours à des injections de Botox au niveau de mon front et des sourcils, ainsi que dans ma lèvre inférieure. On pense souvent que j'ai touché à mes pommettes mais ce n'est pas vrai, je n'ai rien fait et je n'ai pas non plus touché à ma lèvre supérieure. Quand j'étais plus jeune, cela ne m'intéressait pas plus que ça puis j'ai pris le temps d'y réfléchir, finalement je suis arrivée à un âge où j'ai pensé que cela pourrait m'aider - je voulais me sentir bien dans ma peau", a-t-elle expliqué.


Il faut dire qu'entre temps, celle qui chantait Eternal Flame avec ses copines Jenny Frost et Kerry Katona a eu pas moins de quatre enfants : Josh (13 ans), Harry (11 ans), Alfie (6 ans) et Ella (21 mois) ! Des grossesses qui ont laissé des traces. En vieillissant, la chanteuse divorcée et récemment dévastée par une énième rupture a commencé à se sentir de moins en moins bien dans ses baskets. La chirurgie esthétique est alors apparue comme la solution idéale à ses complexes naissants. "J'ai allaité trois de mes enfants et quand j'ai arrêté, j'ai gardé des marques violacées autour des seins, surtout après Ella, la petite dernière. J'étais vraiment super complexée et j'ai eu recours à une séance d'une heure de traitement laser en janvier dernier. Au bout de six semaines, il n'y avait plus aucune trace. C'était un sacré coup de pouce", a-t-elle rajouté.


Si Natasha Hamilton reconnaît volontiers les bienfaits que la chirurgie a eu sur elle, elle semble, pour l'instant du moins, décidée à en rester là. "Je ne dis pas que je n'en ferai plus jamais mais pour l'instant, je n'ai rien d'autre de prévu. J'ai fait beaucoup de recherches concernant les injections et le Botox parce qu'on entend tellement d'histoires horribles. Il faut vraiment faire attention", a-t-elle conclu.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum