Claude François

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Claude François

Message par MAGALIE le Ven 24 Nov - 21:08





Claude François


Co-gestionnaire de l'image posthume du chanteur, avec les deux fils du défunt, et co-auteur du film "Cloclo", Fabien Lecoeuvre livre un nouveau récit, poignant.


Fabien Lecoeuvre, attaché de presse de stars et auteur, sort le livre Claude François, 14 284 jours (Flammarion) dans lequel il raconte en détail, grâce à des témoignages mais avec un style romancé, les derniers instants du regretté chanteur.
Un cri déchirant
Claude François est mort le 11 mars 1978, après avoir été électrocuté à son domicile du boulevard Exelmans, à Paris. Ce jour-là, il était attendu sur le plateau de Michel Drucker, en début d'après-midi. Se levant vers la fin de matinée, le chanteur profite un peu du soleil sur sa terrasse, passe plusieurs coups de téléphone puis se met à se préparer. Il prendra alors une douche qui lui sera fatale... "Alors qu'il s'apprête à sortir de la baignoire, son regard s'arrête sur l'applique au-dessus de lui. Une fois de plus, celle-ci n'est pas droite. D'un geste machinal, qu'il a fait des dizaines de fois, il tend le bras droit pour la redresser.


 Deux de ses doigts restent collés à l'applique à cause d'un court-circuit. Il essaie alors de détacher son index et son majeur en s'aidant de sa main gauche. Impossible. Un cri déchirant, puis deux mots : 'Help me !' suivis d'un bruit sourd", écrit Fabien Lecoeuvre, dans les bonnes pages publiées par Le Parisien (weed-end). Dans la suite de son récit, l'auteur relate que c'est le branle-bas de combat, la compagne du chanteur, Kathalyn Jones et son attachée de presse Marie-Thérèse Dehaeze "se précipitent aussitôt dans la salle de bains".
Le sergent entame alors un bouche-à-bouche
Installé sur une chaise, Claude François reprend conscience quelques instants, essaye de dire quelques mots que personne ne comprend. Ses médecins, les docteurs Kravieki et Elbaz, sont appelés. Le premier ne vient pas, le second débarquera trop tard. Entre temps, les pompiers d'Auteuil aussi sont sollicités mais sont déjà sur une intervention (à l'époque les brigades étaient moins nombreuses), finalement ceux de Grenelle arrivent. "Le sergent Jacquinot se précipite (...) il commence par allonger la star sur le sol, il prend son pouls sur la carotide, puis, avec une lampe, il éclaire ses pupilles qui restent fixes et dilatées... Le chanteur vient de reperdre connaissance. Le sergent entame alors un bouche-à-bouche et un massage cardiaque", écrit Fabien Lecoeuvre. L'artiste reprend des couleurs mais, rapidement, il fait un arrêt cardiaque et un filet sang coule de ses lèvres, "c'est l'embolie pulmonaire". Le docteur Noël, médecin en chef des sapeurs-pompiers essaye un électrochoc, en vain, Claude François meurt à 14h45.




L'annonce de sa mort est faite quelques instants plus tard sur les ondes d'Europe 1, les fans débarquent en masse au pied de l'immeuble, d'ailleurs quinze d'entre eux seront invités, quelques jours plus tard, à lui dire adieu devant la porte de sa chambre, ouverte. Claude François, dont le corps sera embaumé, "est placé dans un premier cercueil de plomb, puis dans un cercueil d'acajou capitonné de velours bleu vénitien". Les obsèques, le 15 mars, auront lieu à l'église Notre-Dame-d'Auteuil, à Paris, puis le chanteur sera inhumé dans le cimetière de Dannemois.




Les extraits de Claude François, 14 284 jours sont à retrouver dans Le Parisien (week-end), en kiosques le 18 novembre 2017.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude François

Message par MAGALIE le Mar 6 Fév - 11:18

C'est un choc pour les fans de Claude François, pour les personnes qui pensaient tout connaître (ou presque) de la vie intime de l'artiste. Vendredi 2 février 2018, la fille cachée du regretté chanteur, Julie Bocquet, a choisi de s'exprimer dans les médias, à l'aube du 40e anniversaire de la mort de son père.




Née en 1977 à Gand, cette Belge de bientôt 41 ans est la fille de Cloclo et d'une certaine Fabienne DV, qui avait entretenu une "relation suivie" avec le chanteur entre 1976 et 1977. Cette dernière était âgée de 15 ans lorsqu'elle est tombée enceinte et que sa famille a fait le choix de faire adopter le bébé. Aujourd'hui, Julie Bocquet vit en harmonie avec sa famille adoptive, qui lui a tout apporté, et sa mère biologique, avec laquelle elle a renoué le contact il y a vingt ans. Si elle a choisi de s'exprimer, c'est pour être "reconnue symboliquement" et rendre hommage à son père.


Interviewée pour la première fois dans le documentaire Claude François le dernier pharaon, qui sera diffusé le 2 mars prochain sur Paris Première à 20h50, Julie Bocquet a également fait l'objet d'une longue interview dans le journal belge Sud Presse, qui lui consacre sa une. Dans son entretien, cette mère de famille évoque la relation interdite de ses parents biologiques (Claude François était âgé de 37 ans lorsqu'il fréquentait par intermittence Fabienne DV, laquelle a grandi dans une famille très stricte qui a fini par l'éloigner définitivement du chanteur), ses longues années d'adolescence passées à découvrir et à accepter la vérité sur ses racines mais aussi l'aide apportée par l'entourage de Claude François pour lui permettre de reconnaître sa filiation. Il y a quatre ans, elle a ainsi réalisé plusieurs tests ADN qui se sont révélés positifs.


Julie ressemble terriblement à Claude
Si les fils du chanteur, Claude François Junior et Marc François (49 et 48 ans, dont la mère est Isabelle Forêt) sont bien "au courant" de l'existence de cette demi-soeur, qui a "abandonné l'espoir" d'avoir une relation avec eux, le chef d'orchestre et ami de Claude François, Slim Pezin, faisait partie des premières personnes à être informées de la naissance d'une fille cachée. Celui-ci était d'ailleurs présent lorsque Claude François et Fabienne DV se sont rencontrés après un concert à Palavas-les-Flots. Entre eux, ce fut le foudre. "Claude et Fabienne ont eu un très bon contact ensemble. Ils se sont remarqués", a expliqué Slim Pezin à Sud Presse. Selon lui, Claude François savait bien qu'il était le père d'une fille cachée. "Mais après la naissance. Moi je savais. Et un jour, Claude m'a dit : 'T'es au courant ?' J'ai fait le benêt et j'ai répondu : 'Au courant de quoi ?' Il a certainement compris que j'étais au courant et n'a pas insisté. Il me testait pour savoir si je savais", a-t-il ajouté.


Slim Pezin, qui était en relation avec la soeur aînée de Fabienne, Sabine, assure que Claude François était très épris de Fabienne. "Il était content d'aller en Belgique, plus que d'habitude. Il savait qu'il allait la retrouver. Il pensait peut-être à l'avenir et faire sa vie avec. C'est dommage qu'il n'ait pas connu Julie. Il s'en serait occupé, ça c'est sûr. Julie ressemble terriblement à Claude", a-t-il ajouté.


On n'a pas besoin de tests ADN, ça se voit à l'oeil nu !
De son côté, Julie Bocquet affirme qu'elle ignore si son père a réellement été informé de son existence. "Je ne suis pas certaine qu'il ait appris ma naissance. A-t-il tenté de me retrouver ? Il me reste plein de questions sans réponse", déplore-t-elle. Il y a plus de vingt ans, une conversation téléphonique l'avait toutefois réconfortée. "En 1996, sa soeur [Josette François, NDLR] m'avait dit au téléphone : 'Et dire qu'il souhaitait tellement avoir une fille !' (...) Maintenant, je sens qu'il est aussi une part de mon identité et en le respectant, je me respecte aussi. (...) Et puis les amis de mon père qui s'exclamaient : 'On n'a pas besoin de tests ADN, ça se voit à l'oeil nu !' (...) Ce qui me manque, c'est de ne pas avoir de souvenir avec lui, de ne pas l'avoir connu. Je ressens un vide en moi pour toujours. Même si j'ai tout eu du côté de mon père adoptif", a-t-elle conclu.



**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude François

Message par MAGALIE le Mar 6 Fév - 11:19

Claude et Marc François réagissent via un communiqué.
Officiellement, Claude François n'a eu que deux enfants, Claude François Junior (49 ans) et Marc François (48 ans), issus de sa relation avec Isabelle Forêt. C'était jusqu'à ce que Julie Bocquet, sa fille cachée, sorte de son silence. Si l'existence de la Belge de 40 ans était connue depuis bien des années, depuis 1998 très exactement, elle ne s'était plus exprimée ces vingt dernières années.




Dans le documentaire Claude François le dernier pharaon, qui sera diffusé le 2 mars prochain à 20h50 sur les chaînes Paris Première et RTBF, et la longue interview accordée à Sud Presse, cette mère de deux enfants qui exerce le métier de criminologue-psychothérapeute évoque son histoire. Comment sa mère biologique, Fabienne DV, a entretenu une "relation suivie" de plusieurs mois avec Claude François, deux ans environ avant la mort du chanteur le 11 mars 1978 à l'âge de 39 ans, comment elle a caché sa grossesse et l'a abandonnée - sur ordre de son père - alors qu'elle avait 10 mois. Ce n'est qu'à l'âge de 8 ans que Julie Bocquet a appris la vérité sur ses origines, lorsque ses parents adoptifs lui ont "raconté l'histoire" de ses parents biologiques.


Souhaitant être reconnue "symboliquement", celle qui ressemble presque trait pour trait à l'idole avance que les deux fils de Claude François connaissaient son existence. Ce que François Junior et Marc semblent confirmer dans le communiqué qu'ils ont conjointement publié ce vendredi 2 février 2018.


"Nous souhaitons nous exprimer autour de l'interview de Julie Bocquet parue en Belgique hier. Son récit est bouleversant. Nous comprenons parfaitement sa quête d'identité mais il s'agit là d'une histoire qui nous dépasse tous un peu", débutent-il. "Elle explique que sa maman tombe enceinte et, éprise de notre père, décide de cacher sa grossesse jusqu'à ses parents. Il ne nous appartient pas de juger les motivations de Fabienne. Tant cette dernière que Julie nous ont toujours semblé équilibrées, délicates et courtoises dans leurs approches Nous n'avons jamais ressenti d'intentions déplacées de leur part et comprenons leurs souffrances et les respectons", poursuivent les deux frères.


Claude François Junior et Marc François achèvent leur message en demandant "à tous, et aux médias en particulier" de bien vouloir respecter la mémoire de leur père "qui n'est plus là pour pouvoir s'exprimer".

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude François

Message par MAGALIE le Sam 10 Fév - 21:31

Elle dévoile ce qui l'a fait le plus souffrir en gardant l'anonymat pendant toutes ces années...
Julie Bocquet, la fille cachée de Claude François, n'arrête plus de se confesser sur son illustre père. Elle est cette fois au coeur du documentaire Claude François, le dernier pharaon, réalisé par François Pomès, diffusée sur Paris Première ce samedi 10 février à 20h50. Elle fait la promo de ce documentaire dans Le Parisien et elle évoque notamment ce qui a été le plus dur pour elle : ne jamais avoir été mentionnée nul part dans la vie de l'artiste.


Julie Bocquet est née en mai 1977, quelques mois seulement avant la mort de Claude François, et est issue de la relation amoureuse de l'artiste et de Fabienne, alors seulement âgée de 15 ans au moment d'accoucher ! La mère de Julie, à en croire les précédentes déclarations de cette dernière, avait fait croire au chanteur qu'elle en avait 18... Elle a été abandonnée à la naissance et adoptée par un couple, en Flandre. Lorsqu'elle a eu 8 ans, ses parents lui ont dit qu'elle était adoptée et à ses 17 ans, elle a rencontré sa mère biologique. "C'était très émouvant. Je lui ressemble autant que je ressemble à mon père biologique. En Flandre, il est un peu connu mais, pour moi, ce n'était pas une grande star. Et ce n'est pas l'artiste qui m'importe. C'est l'homme, sa personnalité", confie-t-elle dans des propos rapportés par Le Parisien.


En s'exprimant dans ce documentaire, Julie Bocquet avait une idée en tête... "J'ai voulu honorer mon père, pas le salir... A 40 ans, c'était le moment où jamais. C'était un secret lourd à porter et cela apporte pas mal de souffrances. Ne pas être mentionnée dans les livres, les films sortis sur Claude François, donne le sentiment d'être rejetée. J'espère que sortir de l'ombre va m'apaiser une fois le tourbillon passé", dit-elle. D'ailleurs, en 2012, elle vit très mal la sortie du film Cloclo. "J'ai craqué : une fois encore, j'étais mise à l'écart et j'ai eu des doutes. Je ne croyais plus que Claude François était mon père", dit-elle. Mais les tests ADN, réalisés grâce à sa mère et des proches du chanteur, lui indiquent le contraire.


Je ne veux pas d'argent
Aujourd'hui, alors qu'elle est mère de deux enfants et occupe le métier de psychologue-criminologue, Julie Bocquet n'a aucune autre revendication que celle de dire qu'elle existe. "Je n'ai jamais voulu faire quelque chose de salissant (...) Et je ne veux pas d'argent. D'ailleurs, je n'y ai pas le droit car je suis adoptée et j'hériterai de mes parents adoptifs (...) Au bout de quarante ans, je ne pensais pas qu'il y aurait de telles réactions. J'espère reprendre vite ma vie normale", dit-elle.


Quant à ses demi-frères, Claude Jr et Marc, si ils sont au courant de son existence et croient en sa sincérité, ils n'ont pas forcément l'envie de nouer des liens tardifs. "Je ne veux pas les brusquer. S'ils veulent me rencontrer, cela doit venir du coeur. Mais je ne leur en voudrais pas s'il ne le juge pas nécessaire. Pour moi, ce n'est pas une obsession", affirme-t-elle.







**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claude François

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum