Johnny hallyday

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Dim 18 Fév - 16:31

L'épouse du rockeur a décidé de rejoindre sa plus proche amie, Hélène Darroze.
Laeticia Hallyday a quitté Los Angeles. Selon les informations de BFMTV, l'épouse de Johnny Hallyday a été vue samedi 17 février 2018 à l'aéroport de Los Angeles en compagnie de ses deux filles, Jade (13 ans) et Joy (8 ans). Isolée dans la guerre qui l'oppose actuellement à ses beaux-enfants Laura Smet et David Hallyday autour de la succession du chanteur (le testament les déshériteraient au seul profit de Laeticia et ses filles, même si d'importantes donations ont été faites par le passé), la veuve du rockeur aurait décidé de trouver du réconfort à Londres auprès de sa plus proche amie, la chef étoilée Hélène Darroze (qui possède un restaurant dans la capitale anglaise en plus d'un deuxième à Paris), pour quelques jours de vacances en cette période de pause scolaire.


FACE À L'OPINION PUBLIQUE
Ces derniers jours, les soutiens de Laeticia Hallyday (qui compte notamment dans son entourage proche Marie Poniatowksi et son époux Pierre Rambaldi, Luana Belmondo et Jean Reno, la marraine et le parrain de Jade, Jean-Claude Darmon et Hélène Darroze, le parrain et la marraine de Joy, ou encore Jean-François Piège et son épouse Elodie) se sont faits discrets, car il est très difficile pour eux de communiquer sans prendre position... justement. Les décisions qui ont été prises par testament sont celles de Johnny Hallyday et de Johnny Hallyday uniquement ; or, il a donné ses raisons...


Sylvie Vartan et Eddy Mitchell, eux, ont publiquement pris position pour soutenir David Hallyday et Laura Smet. Preuve que la situation est délicate et qu'il est difficile de prendre parti dans cette affaire familiale complexe, Line Renaud n'a pas souhaité choisir son camp. "Une histoire de famille doit rester en famille. C'est terrible. Ces choses-là auraient dû se régler en famille. (...) Je pense que cela ferait beaucoup de chagrin à Johnny de voir cela", a déclaré dimanche 18 février la marraine de coeur du regretté artiste dans les pages du Parisien.


Toujours dans le but de protéger ses filles, Laeticia Hallyday aurait donc choisi de se rendre au Royaume-Uni pour se ressourcer loin de la folie médiatique. "A Paris, ce serait plus compliqué. Aujourd'hui, elle a l'opinion publique contre elle depuis le début de la semaine. Elle passe pour la 'méchante', celle qui a mis la main sur l'empire Hallyday", a déclaré à l'antenne Candice Mahout, chef du service culture de BFMTV.


DEUX ACTIONS EN JUSTICE
Après avoir intenté une première action en justice pour contester le testament de leur père, Laura Smet et David Hallyday ont annoncé ce week-end qu'ils lançaient également une action en référé pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume du rockeur, ainsi que le gel de son patrimoine. Dans un communiqué, la fille de Nathalie Baye affirmait que Laeticia Hallyday lui avait "sèchement opposé une fin de non-recevoir à sa demande de communication amiable", la poussant à agir ainsi devant la justice. Ceci s'explique par le fait que Laeticia Hallyday, directrice artistique de son époux depuis 2011, a été désignée comme seule bénéficiaire du trust dans lequel sont placés les droits artistiques de Johnny Hallyday, ce que contestent aujourd'hui les enfants aînés du rockeur. La bataille s'annonce longue et difficile.





**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Jeu 22 Fév - 17:47

La guerre autour de la succession de Johnny Hallyday fait rage entre Laeticia et ses beaux-enfants, Laura Smet et David Hallyday. Déshérités au profit de leur belle-mère et de leurs demi-soeurs Jade (13 ans) et Joy (9 ans), la fille de Nathalie Baye et le fils de Sylvie Vartan ont fait une première assignation devant le tribunal de grande instance de Nanterre pour contester le testament de leur père (rédigé en juillet 2014 en vertu de la loi californienne) avant d'intenter une nouvelle action en justice pour prendre connaissance du projet d'album posthume du regretté chanteur, réclamer une mise sous séquestre de ses droits d'auteur (légués dans un trust au seul nom de Laeticia Hallyday) et demander le gel de ses biens immobiliers. Une audience a été fixée au 15 mars prochain.








Dans son numéro daté du 22 février 2018, Le Point révèle par ailleurs les échanges de lettres tendus entre Laeticia Hallyday et ses beaux-enfants. Une note adressée le 7 février dernier à la veuve du rockeur lui demande de communiquer le projet d'album posthume, "la copie de la maquette de l'album en cours de préparation avec l'intégralité des enregistrements qui seraient commercialisés ainsi qu'une description du packaging envisagé". Le ton est "sec et le vouvoiement de rigueur", soulignent nos confrères du Point.


C'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre
Cinq jours plus tard, Laeticia répond. "Laura, David, c'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre (...) Cette requête, assortie d'un délai de 48 heures pour s'exécuter, prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée", a-t-elle écrit. Et d'évoquer son droit le plus strict : "L'intégralité des droits d'auteur et d'artiste-interprète de mon époux m'a été dévolue au terme de ses dernières volontés. (...) Il m'appartient donc seule de faire respecter le droit moral de mon époux", a-t-elle conclu. C'est forcément cette demande du 7 février et la réponse de Laeticia du 12 février leur annonçant que son mari lui a donné l'intégralité de ses droits d'auteur et d'artiste-interprète et donc le droit moral... qui a mis le feu aux poudres et déclenché la fureur de Laura, suivie par son frère David.


Pour la plus proche amie de Laeticia Hallyday, la chef Hélène Darroze (qu'elle a rejointe le week-end dernier à New York), ce recours au tribunal est "incompréhensible", la famille entretenant autrefois des relations chaleureuses comme le prouvaient les SMS échangés entre la mère de Jade et Joy et ses beaux-enfants. "Je connais les Hallyday depuis près de quinze ans. Je n'ai connu que de la bienveillance de la part de Laeticia vis-à-vis de David et Laura. Nous étions tous ensemble pour fêter l'anniversaire de Johnny en juin dans le restaurant de Jean-François Piège. Ces derniers mois, au chevet de son mari, Laeticia prenait soin d'informer David et Laura de l'évolution de la maladie de leur père. Elle ne les a jamais tenus à l'écart. Johnny ne l'aurait jamais accepté. Si on l'appelait le boss, ce n'était pas pour rien. C'était quelqu'un de très indépendant. Ce n'était pas un homme à se faire dicter sa conduite par qui que ce soit", a-t-elle conclu.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Sam 3 Mar - 17:45

L'avocat du couple Hallyday, Maître Ardavan Amir-Aslani, s'est exprimé.
Deux semaines après le début des hostilités qui ne cessent de déchirer le clan Hallyday autour de la succession de Johnny, Laura Smet et David Hallyday ayant annoncé dans un premier temps qu'ils contestaient le testament de leur père avant d'intenter une nouvelle action en justice contre leur belle-mère Laeticia afin d'obtenir notamment un droit de regard sur l'album posthume du regretté chanteur, l'avocat du couple Hallyday a réagi jeudi 1er mars 2018 auprès de l'AFP, intervenant dans l'âpre bataille juridique autour de l'héritage du rockeur.


Selon Me Ardavan Amir-Aslani, Johnny Hallyday n'était pas "manipulé" au moment de la rédaction de son testament, comme ont pu le laisser entendre plusieurs personnalités qui se sont exprimées dans les médias au cours des récents jours. Bien au contraire, il avait "pris toutes les décisions concernant sa succession avec toutes ses facultés mentales et son libre-arbitre". Me Ardavan Amir-Aslani précise qu'il "ne laissera jamais dire que son défunt client ait pu être une personne manipulée et prendra toutes les mesures nécessaires pour faire respecter la dignité de sa mémoire".


MISE EN GARDE
En outre, l'avocat de Laeticia Hallyday affirme qu'il "n'exclut pas" de poursuivre en diffamation toutes les personnes qui invoquent "un abus de faiblesse" de Johnny Hallyday dans la rédaction de ses dernière volontés, ciblant particulièrement les personnes non légitimes qui "n'étaient plus en relation" avec lui "depuis des années".


Sylvie Vartan, ex-femme de Johnny et mère de son fils David, avait notamment jugé impossible qu'il ait pu "renier son sang et son histoire" et déshérité "de son plein gré" ses deux premiers enfants. Le camp adverse oppose de son côté des donations dont ont bénéficié David Hallyday et sa soeur Laura Smet (fille de Nathalie Baye) du vivant du chanteur. Johnny Hallyday a ainsi "fait le nécessaire de son vivant pour mettre ses enfants majeurs à l'abri du besoin", affirme Me Ardavan Amir-Aslani, réfutant "totalement" l'idée que celui-ci ait "déshérité" ses aînés.


LAETICIA "VILIPENDÉE ET INSULTÉE"
Dans le communiqué de Maître Ardavan Amir-Aslani transmis à l'AFP que Purepeople.com a pu consulter dans son intégralité, l'avocat a également annoncé qu'il comptait "réagir fermement face à la vague de propos diffamatoires et de rumeurs nauséabondes qui se déversent sans relâche dans les médias depuis plusieurs semaines au sujet de sa cliente et de ses filles, Jade et Joy". Et d'ajouter : "Maître Ardavan Amir-Aslani ne peut tolérer que celle qui fût l'épouse de Johnny Hallyday pendant 23 ans, celle qui avait toute sa confiance et qui doit assurer aujourd'hui l'avenir de leurs deux filles mineures, soit ainsi vilipendée et insultée, par des personnes qui ignorent absolument tout du fond de l'affaire. Maître Ardavan Amir-Aslani condamne sans réserve les insultes à caractère raciste émises envers Jade et Joy, les enfants mineurs de Johnny Hallyday, et exprime sa plus vive préoccupation face à la vague d'invectives et d'injures, notamment sur les réseaux sociaux. Il se réserve la possibilité d'y apporter les suites judiciaires appropriées", annonce-t-il.


Le représentant a conclu son message en évoquant Laeticia Hallyday. Restée jusqu'à présent très discrète afin de protéger ses filles, la veuve du rockeur "ne cédera ni aux manoeuvres d'intimidation ni aux attaques injurieuses et attend que justice soit rendue afin de faire respecter les dernières volontés de son mari", conclut Maître Ardavan Amir-Aslani.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Mer 14 Mar - 11:05

Le 51e et ultime disque du regretté rockeur est au coeur d'une bataille judiciaire...
Alors que le dernier disque enregistré par Johnny Hallyday avant sa mort, survenue en décembre dernier, est prêt, une bataille devant les tribunaux est en cours. Laura Smet et son demi-frère David Hallyday, déshérités par leur père, ont saisi la justice pour avoir un droit de regard mais ont reçu une fin de non-recevoir par la veuve de l'artiste, Laeticia Hallyday, représentée par maître Ardavan Amir-Aslani. Mais que contient ce dernier disque ?


Si l'on avait déjà quelques éléments de réponse, c'est le site de BFMTV qui lève aujourd'hui (presque) complètement le voile sur cet ultime enregistrement. On apprend ainsi qu'il sera composé de seulement neuf titres, majoritairement aux "sonorités très rock'n'roll" et mais qu'il comprendra aussi trois ballades. Johnny Hallyday a enregistré tous les titres en français et a notamment coécrit Je parlerai au diable, qui parle de la rencontre avec la mort. Un titre qui s'annonce poignant puisque l'artiste luttait contre le cancer quand il était en studio... Deux autres chansons sont intitulées Pardonne-moi (elle serait destinée à Laeticia) et Back in L.A. (signée Miossec).


Johnny Hallyday avait enregistré ce disque en partie à Los Angeles, comme il l'avait révélé sur les réseaux sociaux, mais le projet avait été terminé au studio Guillaume Tell à Suresnes où l'artiste "avait ses habitudes", en octobre 2017. Par la suite, Laeticia Hallyday a veillé au peaufinage de l'album. "Maxim Nucci l'a produit, supervisé et arrangé", dit BFMTV. On savait déjà que le musicien et ami du rockeur, Yarol Poupaud, était aussi en studio avec lui au moment de l'enregistrement. "Pour cet album, Johnny s'est entouré de musiciens américains et du guitariste britannique Robin Le Mesurier, qui le suit depuis 1994 et a participé à toutes ses tournées depuis", ajoutent nos confrères.


Demain, le 15 mars, une audience doit se tenir au TGI de Nanterre en réponse à l'action en justice de Laura Smet et David Hallyday qui souhaitent un droit de regard sur le disque, dont le nom n'a pas encore été officiellement dévoilé. Ils veulent notamment écouter les titres – qu'ils ont l'un et l'autre déjà partiellement entendus dans le bureau de leur père, en octobre, à Marnes-la-Coquette – et connaître le packaging prévu.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Mer 14 Mar - 21:44

La première audience se tiendra jeudi 15 mars à 14h30 au tribunal de Nanterre.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Jeu 15 Mar - 11:25

Une audience technique était prévue ce 15 mars mais...
Pratiquement un mois après l'annonce de la contestation du dernier testament de Johnny Hallyday et le début d'une guerre médiatique sans pareille, ses aînés David Hallyday et Laura Smet avaient rendez-vous avec le clan de la veuve du Taulier et mère de ses deux dernières filles, Jade (13 ans) et Joy (9 ans), pour une audience technique au tribunal. Cependant, nouveau rebondissement : Le Parisien a appris que les avocats du fils de Johnny et Sylvie Vartan "allaient finalement demander le renvoi du dossier à une date ultérieure. Une requête qui sera examinée ce jeudi en début d'audience".


En effet, les avocats de David Hallyday, Carine Piccio et Jean-Pierre Douvier, vont demander un report de l'audience de ce jeudi 15 mars dans le dossier de l'héritage de son père Johnny, estimant avoir reçu trop tard les pièces fournies par les défenseurs de Laeticia Hallyday. Ces derniers vont certainement s'y opposer, mais tout porte à croire que l'audience sera bien reportée. "Son propre avocat, Ardavan Amir-Aslani, spécialiste en fusions et acquisitions, aura attendu la veille de l'audience pour déposer ses conclusions en défense, comme s'il hésitait, par cet acte, à valider la compétence de la justice française. Il s'y est résolu in extremis, au risque d'entraîner (volontairement ?) un report du procès, les autres parties ayant besoin de temps pour éplucher lesdites conclusions", lit-on également dans Libération.


RAPPEL DES FAITS
Tout commence quand, après le décès du chanteur le 5 décembre, David et Laura apprennent qu'ils ne figurent pas sur le testament que leur père a rédigé en avril 2014. Ils s'estiment alors "déshérités" – sachant qu'ils ont reçu des donations du vivant de leur père – alors que l'icône lègue tout à Laeticia, qu'il a épousée vingt ans plus tôt. "Écoeurés, les deux aînés, assistés par Mes Ravanas, Sur et Temime, annoncent publiquement le 12 février qu'ils contestent ce testament devant la chambre civile en charge des successions du tribunal de grande instance de Nanterre", précise Le Parisien.


Si leurs avocats affirment que Johnny Hallyday n'a pas le droit de "se soumettre à une autre loi que celle de la France" pour exclure ses deux premiers enfants de l'héritage, le clan de Laeticia dévoile un autre testament datant de juillet 2014, rédigé aux États-Unis et qui annule les testaments antérieurs. Un testament qui dit la même chose que les précédents mais apporte la preuve des donations faites à David et Laura.


Chaque partie devait donc s'exprimer ce 15 mars, mais loin de là l'idée de régler le conflit. En effet, "le tribunal de Nanterre a été saisi en référé, c'est-à-dire en urgence, par David et Laura pour obtenir le gel du patrimoine de la star dans l'attente du règlement de la succession parti pour durer. L'assignation vise donc en premier chef Laeticia". Ainsi que sa société civile immobilière (SCI) qui gère une partie du patrimoine immobilier du rockeur et le label de l'interprète de Je te promets, Warner, pour obtenir un droit de regard sur l'ultime disque de leur père (qu'ils ont l'un et l'autre déjà partiellement entendus dans le bureau de leur père, en octobre, à Marnes-la-Coquette) et toutes les sociétés qui gèrent ses droits artistiques


La partie adverse de celle de Laeticia Hallyday tient à préciser une chose toutefois : "Jade et Joy sont également visées mais nous n'avons évidemment rien contre elles, précise-t-on dans l'entourage des deux premiers enfants du chanteur. C'est purement formel car nous sommes obligés d'assigner tous les héritiers."

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Jeu 15 Mar - 18:28

Un rendez-vous judiciaire particulièrement médiatisé.
Cela avait été largement pressenti par les médias, mais c'est désormais officiel : le tribunal de Nanterre renvoie au 30 mars l'examen du référé sur l'album "posthume" de Johnny Hallyday et le gel de ses avoirs. Pratiquement un mois après l'annonce de la contestation de son dernier testament et le début d'une guerre médiatique sans pareille, les avocats de David Hallyday et Laura Smet avaient rendez-vous ce 15 mars avec ceux du clan de la veuve du chanteur et mère de ses deux dernières filles, Jade (13 ans) et Joy (9 ans), pour une audience technique au tribunal qui a donc été reportée à la demande du fils de Sylvie Vartan et de la fille de Nathalie Baye.




"Je regrette profondément que l'audience n'ait pu se tenir aujourd'hui et m'étonne qu'une
demande de renvoi ait pu être présentée par la partie adverse alors qu'elle-même a sollicité
l'intervention de la justice en alléguant l'urgence", a dit l'avocat de Laeticia Hallyday, Maître Amir-Aslani, à la sortie de l'audience technique. D'ici au 19 mars, les avocats de Laeticia Hallyday devront notamment fournir à la partie adverse des précisions sur le "trust" au sein duquel Johnny Hallyday aurait réuni tous ses actifs au bénéfice de sa femme, conformément à un testament rédigé en juillet 2014 aux Etats-Unis.




"TRUST" ET ALBUM POSTHUME...
Les avocats des aînés du rockeur cherchent notamment à connaître l'identité des personnes à la tête d'un ou deux "trusts" au sein duquel Johnny Hallyday aurait réuni tous ses actifs au bénéfice de sa femme Laeticia.




"Je comptais sur cette audience afin que cesse cette campagne médiatique orchestrée par la
partie adverse visant à salir la réputation de Laeticia Hallyday", a déclaré l'avocat de la veuve, soulignant qu'elle "n'est pas la gangster qu'on s'attache à décrire". "Le trust est bénéficiaire de tous les biens de l'artiste et Laeticia Hallyday en est la bénéficiaire et, après elle, ses enfants. Que voulez-vous savoir de plus ?", a-t-il opposé.




Les avocats des deux aînés s'interrogent aussi sur l'état d'achèvement de l'album sur lequel a travaillé le rockeur, pour déterminer s'il était terminé avant sa mort ou s'il s'agit d'un album posthume. Selon les proches de Laeticia Hallyday, le Taulier avait enregistré une dizaine de nouvelles chansons en partie à Los Angeles, comme il l'avait révélé sur les réseaux sociaux, mais le projet avait été terminé en octobre 2017 au studio Guillaume Tell à Suresnes, où l'artiste "avait ses habitudes". Par la suite, sa veuve a veillé au peaufinage du disque. "Maxim Nucci l'a produit, supervisé et arrangé", dit BFMTV.




Un autre recours au fond a été déposé, à Nanterre également, pour contester les modalités de succession du chanteur, rédigées en Californie, par les aînés de la légende du rock, qui estiment que son testament les "déshérite", ce qui est interdit en droit français. Ils demandent "que la succession soit soumise aux règles de dévolution légales" en France.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Mar 20 Mar - 19:39

Un document, révélé par BFMTV, atteste que dix titres avaient été validés par Johnny Hallyday et sa maison de disques... en novembre !




C'était le 22 novembre 2017 soit trois semaines avant sa mort. "Johnny Hallyday signait avec sa maison de disque, Warner Music, un document attestant que les 10 titres enregistrés par le chanteur avaient été validés et étaient commercialisables", nous apprend BFMTV. "À ce jour, sur l'ensemble des enregistrements produits lors de ces sessions, Warner Music, Bornrocker et vous-même avons validé d'ores et déjà les 10 titres suivants", écrit la Warner dans ce document. Les dix chansons sont Made in rock n'roll, Mon pays, C'est l'amour, L'Amérique de William, 4m², Back in LA, J'en parlerai au diable, Pardonne-moi, Je ne suis qu'un homme, Tomber encore et Un enfant du siècle.


Dans ce document, Warner Music s'engage ainsi à lui verser une avance sur ce dernier album puisque les dix titres enregistrés sont validés par l'artiste et donc commercialisables. BVFMTV note cependant que David Hallyday et Laura Smet s'appuie sur le même document et cet extrait pour plaider leur cas ; Warner y écrit : "Bien que la production du 3e album studio ne soit pas complètement achevée, vous avez souhaité toutefois percevoir dès à présent l'avance prévue à l'article 12 de notre contrat." Warner écrit également : "Notre société dispose à ce jour d'un nombre de titre suffisant pour pouvoir commercialiser ce 3e album studio." L'emploi de l'expression "pas complètement achevée" peut-elle cependant jouer en la faveur des deux aînés ? C'est la question à laquelle devra répondre la justice le 30 mars prochain.


D'après nos informations, l'expression "pas complètement achevée" ne concernerait que le mixage définitif de l'album, quelques cuivres et des choeurs qui auraient été "rajoutés" sur ces dix titres, et finalisé en janvier 2018 au studio Apogée à Los Angeles sous la direction de Maxim Nucci avec Bertrand Lamblot de chez Warner, en présence de Laeticia.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Ven 30 Mar - 23:50

Samedi 24 mars 2018, Fontainebleau accueillait une vente aux enchères dont la star était toute particulière.




Dans son hôtel des ventes, le commissaire-priseur Jean-Pierre Osenat a fait le plein, entre amateurs de voitures, collectionneurs... et fans de Johnny Hallyday. En effet, la Ferrari 512 Testarossa que le rockeur a conduite de 1994 à 1997 était vendue au plus offrant. Une voiture de collection qui fut jadis la propriété du grand rockeur français récemment disparu, cela a de quoi attiser la curiosité.


Il est 16h45, près de 2h30 après le début de la vente, lorsque la sublime voiture rouge fait son entrée après un petit aparté a cappella d'un homme âgé qui a interprété O Marie et Allumer le feu devant un public entre "émotion et rires contenus", précise Le Parisien du 25 mars. Dans l'assistance, on prend les paris sur l'enchère finale. "Y'a des cinglés chez les fans de Johnny", lâche un collectionneur, persuadé qu'elle partira à plus de 200 000 euros. Du côté d'un fan du regretté rockeur, on table même entre 300 000 ou 400 000 euros.


Au final, Jean-Pierre Osenat fera résonner un "adjugé" après une ultime enchère à 200 000 euros. L'heureuse acheteuse, dont l'identité n'a pas été précisée, se confie au Parisien : "J'acquiers pour une personne qui souhaite rester anonyme", précisant tout juste que la personne vit en France et qu'elle est aussi amatrice de vieilles voitures...

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par MAGALIE le Sam 31 Mar - 0:00

Les avocats de Laeticia Hallyday, d'un côté, de David Hallyday et Laura Smet, de l'autre, se sont retrouvés ce vendredi 30 mars 2018 au tribunal de grande instance de Nanterre. Trois juges des référés étudient l'assignation des aînés de Johnny Hallyday qui réclament un droit de regard sur le dernier album de leur père et le gel de ses avoirs dans le but de contester plus tard son testament. L'audience a débuté à 14h dans une grande agitation et les premiers retours de nos confrères sur place confirment une chose : personne ne se fait de cadeaux !




Comme le relate le Huffington Post, ce 30 mars devait être "une journée 'justice morte' pour les avocats, magistrats et greffiers". Au lieu de la grève générale, l'attention est retenue par une audience qui passionne une grande partie des Français, celle autour de l'héritage de Johnny Hallyday. Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil national des Barreaux, a interpellé sur Twitter ses confrères appelés à plaider pour Laeticia Hallyday, David Hallyday et Laura Smet : "Appel / rappel aux avocats du procès héritage Johnny Hallyday : en solidarité avec tous les confrères en grève aujourd'hui, pourquoi ne pas demander le renvoi et profiter de la présence massive de la presse pour expliquer les raisons de la colère des avocats ?", a-t-elle écrit sur Twitter.


Si l'audience s'ouvre comme prévu, de nombreux professionnels en grève profitent bien de la présence des grands médias, se plaçant par exemple stratégiquement derrière un journaliste faisant un direct. Des tracts, ironiquement présentés comme le "testament" de Johnny Hallyday, présentent les revendications des grévistes. Il y a beaucoup d'agitation et des duplex (comme celui de France 2) sont perturbés par les grévistes comme le rapportent Margaux Duguet, journaliste de France Info, sur Twitter.


Vers 14h, les grévistes pénètrent dans la salle d'audience et prennent la parole. Toujours selon Margaux Duguet, l'un des avocats de Laura Smet, Me Pierre-Olivier Sur, leur exprime alors son soutien : "Au nom de tous les confrères des deux côtés de la barre, j'exprime notre solidarité pour le mouvement de grève que vous venez d'annoncer." Reconnaissants, les grévistes quittent la salle, l'audience peut débuter. La présidente prévoit qu'elle durera environ quatre heures.


C'est Me Carine Piccio, avocate de David Hallyday, qui ouvre le bal. Elle déroule le nombre de testaments de Johnny Hallyday, notant qu'à chaque nouveau document la part des aînés est réduite. Et Laeticia Hallyday n'est pas épargnée, étant sans cesse appelée par son nom de jeune fille comme pour réduire son importance après plus de vingt ans de vie commune et deux enfants avec Johnny : "Mme Boudou, c'est une sacré communicante et une manipulatrice hors pair. Elle manipule les débats, elle manipule l'opinion publique", assène l'avocate. Elle ne retient pas ses coups : "Je ne veux froisser personne en parlant de 'madame Boubou', mais c'est quand même le seul nom qu'elle ne perdra jamais." Et d'ajouter : "Si elle veut qu'on l'appelle Laeticia Hallyday, c'est peut-être pour entrer en scène." C'est relativement violent... particulièrement quand l'avocate parle du mariage de Jean-Philippe Smet avec sa cinquième épouse....


Le débat a depuis dévié sur l'album du regretté Johnny Hallyday. Était-il bien terminé comme le laisse penser un document de la maison de disques ? À suivre.

**************************************************************************
avatar
MAGALIE
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Johnny hallyday

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum